stack-text person_pin file envelop profile calendar angle-double-right

Les actes des congrès de la SMB

Télécharger la liste des actes des congrès

Le tiers dans la relation  

 La Rochelle – octobre 1988 (61 pages, 9€)

Repérer tous ces tiers qui accompagnent la relation soignant-soigné permet de mieux les tolérer et peut-être de les utiliser… De nombreuses histoires de tiers racontées par des médecins, psychanalystes, infirmières… nous permettent de réfléchir à cette constante de notre pratique.

La prescription et ses aléas dans la relation soignante  

 Reims – Novembre 1989 (72 pages,9€)

Quatorze textes, dont ceux de Jean Delahousse et de Michel Sapir. Où l’on écrit sur les effets placebo, l’effet nocebo, les paradoxes de la prescription, ses voies, et où l’on parle de prescrire de la nostalgie, un, ou…le remède Balint.

La créativité dans la relation de soins : « Et si on parlait d’autre chose »  

Le Mans – Octobre 1990 (96 pages, 9€)

Quatorze articles dont celui de Norbert Bensaïd, un poète Georges Jean, et les photos d’Alain Szcuczynski de la créativité « bien tempérée », au flash, à la transgression, à la création, à la poésie…et à « créer et recréer le Balint ».

Les troubles de la sexualité dans la relation de soin   

Bordeaux – Novembre 1991 (90 pages, 9€) Dix articles dont celui de Bernard Favarel-Garrigues, où il est question des maladies secrètement transmises, de la vertu thérapeutique de la séduction, de l’alcool, de la peau et du respir, des hommes et des femmes ; où il est question de « poser les questions ou pas ».

Le travail de la maladie et de la relation soignant-soigné   

Nantes – Novembre 1992 (166 pages, 22 €)

Vingt deux auteurs, seize textes, dont le texte princeps de Jean-Louis Pedinelli sur la notion de « travail de la maladie, texte de la maladie, travail de la souffrance » 

L’Enfant, son soignant et la maladie

Tours – Octobre 1993 (150 pages, 22 €)

Vingt deux textes (trente auteurs), une bibliographie fournie. Autour du temps d’arrêt que peut représenter la maladie, une occasion de resituer les places et une possibilité qu’émerge pour chacun une parole, la sienne. Ce document fait état de la diversité des pratiques des intervenants : pédiatrie, anesthésie, médecine générale, psychomotricité, psychanalyse. L’ancrage dans la psychanalyse est ici évident, prenant en compte la diversité des manifestations de l’inconscient par le corps et dans l’histoire du patient, de sa famille, mais aussi de la médecine et de certains mouvements de société.

Précarité, exclusion, argent et relation de soins

Rouen – Novembre 1994 (152 pages, 22 €)

Plus de vingt auteurs, quinze textes dont l’article princeps de Philippe Davezies (la place du travail dans la construction de la santé). Une série pluridisciplinaire d’écrits pratiques, affectifs et/ou historiques sur le RMI, le bénévolat, l’argent dans la consultation, par des médecins du travail, des psychologues, des infirmières, des médecins généralistes ou spécialistes, des « humanitaires » et des psychanalystes. A noter le texte de Guite Guérin sur la précarité de l’humain. En annexe : l’approche de Michelle Moreau-Ricaud commentant Michael Balint en 20 « stations ».

De la violence à la rencontre dans la relation de soins 

Nîmes – Octobre 1995 (93 pages, 15 €)

Treize communications sur la violence vue par un chirurgien, des psychanalystes, une orthophoniste, un ophtalmologue, une éducatrice, une infirmière…et un aumônier des hôpitaux. Et également la violence dans la vie et l’œuvre de Michael Balint par Michelle Moreau-Ricaud.

Silence, on soigne – Des silences dans la relation de soins 

Grenoble – Novembre 1997 (160 pages, 22 €)

Quatorze communications, pour dire ou ne pas dire autour du Silence…le peindre, le penser, l’apprivoiser et même le chanter ! Vingt intervenants d’horizons différents : du généticien, à l’orthophoniste en passant par l’infirmier, le généraliste et le psychanalyste.

Le soignant et l’alcoolique, comment vaincre le pont de nos résistances ?

Le Havre – Octobre 1998 (80 pages, 15 €)

On parle beaucoup d’alcool, de l’alcoolique, de l’alcoolisme. Où parle t-on de l’attitude, l’approche, les réactions instinctives pour ne pas dire le rejet non reconnu du médecin face à un alcoolique?

D’où nous vient cette attitude ? Comment y remédier ? Comment comprendre ce

qui se passe entre un alcoolique qui ne demande rien et le médecin qui veut le soigner ?

Le labyrinthe de la consultation

Pau – Octobre 1999 (192 pages, 15 €)

Sens, Contresens, et Non sens dans la relation de soin. La demande

de soigner pousse parfois à des catégories impératives de l’ordre de

la nomination qui ne laissent pas de place à l’autre, qui le bloquent dans

ses symptômes.

Croyance, croyances…La relation de soins entre savoirs et croyances

Limoges – Octobre 2000 (142 pages, 15 €)

Les représentations différentes de la maladie, du traitement, de la guérison, pour le patient et pour le thérapeute induisent un abord différent selon les croyances du patient confiant (in)crédule ou celles du médecin qui pense détenir LE savoir ou UN pouvoir.

L’enjeu thérapeutique de la relation 

Paris – Octobre 2001 (144 pages, 15 €)

On ne soigne pas de la même manière selon que l’on considère que la parole et le savoir sont du côté du soignant ou bien, aussi, du côté du malade.

En quoi la parole du malade, prise en compte par le soignant, peut-elle contribuer à sa guérison ?

Nous entendrons les trouvailles du malade pour dire là où il en est et des chemins empruntés par le soignant pour passer d’une clinique médicale à une clinique de l’écoute.

D’une mémoire à l’autre, quelles mémoires pour les soignants ?

Avignon – Octobre 2002 (111 pages, €)

Sans cesse à l’œuvre dans les consultations et dans les groupes Balint, chacun rencontre l’autre à l’aide de sa mémoire, de l’oubli, du savoir qui émerge et s’invente à l’occasion d’une relation soignante : « vous vous souvenez… » ; « cela me rappelle… »

Santé, Soins, Société et Balint. Quel changement ?

Poitiers – Octobre 2003 (144 pages, 15 €)

Sophistication des techniques, manque de temps, précarité, coûts de santé exorbitants.

Comment trouver des pratiques innovantes pour donner priorité à l’homme malade.

Comment restituer du sens aux soins ?

Comment la formation Balint accompagne-t-elle ces changements de pratique.

25 textes de soignants mais aussi d’un sociologue et d’un économiste.

Vivre est vieillir…vieillir est vivre…

Rennes – Octobre 2004 ( 68 pages, 15 €)

Le point de vue d’un historien ( Thierry Fillaut) sur la vieillesse du XXe siècle et pour la première fois les textes des sept ateliers imaginés par les organisateurs .

Frontières et carrefours: passer, dépasser, outrepasser les limites dans la relation de soins

Metz – Octobre 2005 (109 pages 15 €)

Toute règle ou limite peut-elle être franchie? Est-ce vécu comme une transgression? Si certaines frontières paraissent infranchissables, l'écoute de l'Autre ne peut-elle pas aider à les contourner pour le rencontrer? La théorisation et la pratique balintiennes auraient-elles cette prétention?

Ce congrès a pour objectif de sensibiliser les soignants à un regard qui se porterait au delà des frontières tout en ne perdant pas de vue les savoirs.

La relation médicale partagée: La relation soignant / soigné est-elle soluble dans le partage?

Lille – Octobre 2006 (87 pages 15 €)

Les échanges d'informations souhaités ou subis au sein de réseaux formels ou informels modifient la relation de soins.

Comment préserver l'intime de la relation soignant / soigné?

Des informations disparates ne risquent-elles pas de produire un "éclatement" du patient ?

L'espace que représente un réseau de participants ne risque-t-il pas de faciliter la dilution des responsabilités jusqu'à provoquer des effets de collusion vis à vis du patient ?

Le secret et l"intime" dans la relation de soins

Paris – Octobre 2008 (158 pages 15€)

Roland Gori: "La tache aveugle de la transparence"

Pierre Lévy-Soussan: "Secret, illusion, création"

Françoise Assus-Jutner; "Du culte de la parole à l'intime occulté"

François Bécret: "Un généraliste confronté au secret et à l'intime"

Madeleine Dayan-Lintzer: "Un moment d'intimité: La consultation gynécologique de l'adolescente"

Martine Fabre-Jaury: "Quand les tiroirs secrets s'ouvrent sur l'intime"

Michel Lévy: "Secret et structuration psychique"

La manipulation: entre fantasme et réalité D'un pas de deux à une valse à trois temps...

Paris - Octobre 2011 (41 pages 15€)

Alberto EIGUER, "Manipulation et instrumentalisation, analogies et différences clinico-thérapeutiques"

Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, "Relation thérapeutique et risque d'aliénation"

Michel LEVY, "Peut-on ne pas manipuler ?"

Albert LE DORZE, "Le médecin trompé ou comment ce qu'il sait dépend de ce qu'il est"

Delphine GUERARD, "Pratique de la psychothérapie dans les sectes: la manipulation mentale au service du Maître-thérapeute"

« La » famille : les nouvelles configurations familiales

Limoges – Octobre 2012 (49 pages 15€)

Aldo NAOURI  "L’enfant d’aujourd’hui : un maltraité ordinaire"

Gérard NEYRAND, « De la famille aux parentalités :

M-Claude Mietkiewicz - « Ces grands-parents qu’on dit « nouveaux » : Qui sont ils ? Que font-ils ? »

Benoît Schneider, « L’adoption, une filiation « exemplaire »